Centre dentaire implantaire

0684641789

Comment choisir une bonne mutuelle dentaire – Centre dentaire implantaire

Comment bien choisir votre mutuelle dentaire ?

Les soins dentaires peuvent coûter cher. C’est le cas, par exemple, des soins implantaires ou des soins d’orthodontie. La Sécurité Sociale rembourse d’ailleurs peu la majorité des soins. En effet, la majorité des remboursements pris en compte par l’organisme sont plafonnés à hauteur de 70 % des tarifs conventionnés. Or, ces derniers sont généralement plus bas que les tarifs facturés par les praticiens. Bien choisir votre mutuelle dentaire s’avère primordial pour amortir les dépenses réalisées, pour la santé de vos dents. Quels soins sont pris en charge ? Quels montants sont véritablement remboursés ? Voici quelques questions à vous poser pour choisir une mutuelle dentaire adaptée à vos besoins.

Connaître les modalités de remboursement pratiquées par la Sécurité Sociale

Les soins dentaires, comme la visite chez un chirurgien-dentiste ou un médecin stomatologiste, sont remboursés à hauteur de 70 % sur une base comprise entre 23 € et 28 €. Soit un remboursement des soins dentaires compris entre 16,10 € et 16,80 €.

Les extractions dentaires, les détartrages ou les dévitalisations sont remboursés suivant le même taux. Les poses de prothèses (couronnes, bridges) ou les soins d’orthodontie sont également remboursés à hauteur de 70 %. Toutefois, les tarifs pratiqués diffèrent selon les praticiens qui facturent les honoraires qu’ils ont choisis. Ce qui a une incidence sur le prix à payer. De plus, la réalisation de ces soins nécessite l’établissement de devis préalables.

A noter que les greffes osseuses, soins des gencives ou soins esthétiques comme l’éclaircissement dentaire ne sont, quant à eux, pas remboursés. Si vous avez l’intention de bénéficier de ce genre de soins, il faut en tenir compte, avant de procéder au choix de votre mutuelle dentaire. Vous pouvez sélectionner des options supplémentaires, afin de couvrir la prise en charge de ces soins particuliers.

En cas de doute sur les taux et les plafonds de remboursement, n’hésitez pas à vous renseigner auprès des services de la Sécurité Sociale. Vous aurez accès aux informations essentielles quant aux taux réellement appliqués, selon les catégories de soins. Cette base est essentielle pour vous permettre de choisir une mutuelle dentaire adaptée.

Mutuelle dentaire : identifier vos besoins

Avant de procéder à un choix, il faut, au préalable, anticiper la fréquence de vos besoins en soins dentaires. En effet, il parait peu opportun de payer une cotisation onéreuse pour votre mutuelle dentaire, si vous vous rendez chez le dentiste pour un simple détartrage annuel.

Pour sélectionner une couverture santé adaptée, il est important de faire le point sur votre passif médical. Vous prendrez en compte :

  • Vos antécédents : pose d’appareils dentaires, de couronne, extractions dentaires.
  • Votre âge : les soins dentaires ont tendance à devenir un champ d’intervention plus important pour les seniors (pose de bridges ou d’implants dentaires).
  • La composition de votre famille : nombre d’enfants, soins à réaliser (notamment chez les adolescents, qui ont fréquemment besoin d’appareils dentaires).
  • Les soins dentaires à programmer : si vous ou un membre de votre famille devez subir des interventions futures ou programmées.

Ces points constituent une base pour évaluer les dépenses moyennes ou futures en termes de soins dentaires. En effet, dans le cadre d’une pose d’implants dentaires, par exemple, votre chirurgien-dentiste est tenu de vous présenter un devis détaillé qui reprend les informations suivantes :

  • Coût des implants et lieu de fabrication
  • Coût de l’intervention chirurgicale
  • Taux de remboursement ou montant pris en charge par la Sécurité Sociale

Ce genre d’informations est une aide précieuse pour évaluer les coûts engendrés par ce champ de soins, et ainsi choisir la mutuelle dentaire qui assure les remboursements les plus intéressants.

Comparer les différentes offres en place

Il existe des complémentaires santé spécifiques à la santé dentaire. Toutefois, généralement, la prise en charge financière de ces soins est intégrée à une assurance santé lambda. Vous devez donc être attentif lors de votre prise d’informations, afin de comparer les différentes offres disponibles sur le marché, point par point.

Lorsque vous avez effectué une évaluation des dépenses liées à ce champ d’activités, vous devez évaluer le montant des remboursements possibles (remboursements de la Sécurité Sociale et ceux effectués par la mutuelle).

Pour ce faire, vous avez la possibilité d’utiliser des comparateurs de devis, en réalisant une recherche sur le web. Par ce biais, vous avez la possibilité de comparer les prestations proposées par des dizaines d’organismes de mutuelles spécialisées en soins dentaires, champ par champ. C’est-à-dire que vous avez une vue sur le plafonnement des remboursements effectifs en fonction des soins, ainsi que sur le pourcentage de remboursement pris en charge.

Comme nous l’avons vu, il est impératif de connaître ces conditions pour les soins les plus onéreux, tels que l’orthodontie, la pose d’implants ou de couronnes dentaires. Sélectionnez ensuite les assurances dentaires présentant les taux de remboursement les plus intéressants. En effet, certaines mutuelles pratiquent le remboursement de certains soins à hauteur de 100 %, mais aussi à 200 %, voire jusqu’à 300 % des tarifs pris en compte par la Sécurité Sociale. Il faut savoir que certains organismes complémentaires proposent des forfaits plafonnés selon les catégories de soins (remboursement de 500 € par implant, par an, par exemple). Il faut donc évaluer quel type de prise en charge est le plus avantageux.

Comparez ensuite les coûts mensuels de ces complémentaires, en fonction des cotisations à verser. Les mensualités varient suivant la composition de votre famille. Trouvez le meilleur compromis entre le rapport prix et qualité de prise en charge.

Être attentifs aux avantages

Les taux de remboursement ne garantissent pas la rapidité d’intervention de votre mutuelle dentaire. En effet, avoir sélectionné une assurance proposant une cotisation intéressante et des taux de remboursement avantageux perd tout intérêt si les délais de remboursement s’avèrent extrêmement longs. N’hésitez donc pas à contacter les organismes que vous avez choisis, afin de vous renseigner sur ces délais, avant de procéder à votre choix final.

Vous pouvez également vous renseigner sur le tiers payant : devrez-vous toujours avancer les frais pour les soins usuels ? Ce point mérite que vous vous y penchiez et que vous vous renseigniez sur cette possibilité. 

Grâce à tous ces éléments, vous saurez peser le pour et le contre, ainsi que faire le listing des points indispensables à étudier pour choisir la mutuelle dentaire la plus adaptée à vos besoins.

Article rédigé par le praticien le 09/10/2019