Depuis maintenant deux ans, L’Association Dentaire Française encourage les chirurgiens dentistes à adopter des initiatives en faveur du développement durable. Le centre dentaire implantaire souhaite être un cabinet référence de cette nouvelle démarche.

 

Le Développement Durable c’est quoi?

 

L'objectif du développement durable est de concevoir, créer ou imaginer des projets qui concilient trois aspects fondamentaux d’une activité : l’économie, le social, et l’écologie. 

  •  L’économie 

L’économie est un pilier qui occupe une place prédominante dans la société de consommation actuelle. Le développement durable implique la modification des modes de production et de consommation pour que la croissance économique ne se fasse pas au détriment de l’environnement et du social. En clair arrêtons de produire plus et de consommer plus, mais apprenons à produire mieux et à consommer mieux.

  •  Le social

Promouvoir une avancée sociale c’est : 

    - Lutter contre l’exclusion sociale, et les mauvaises conditions de travail.

    - Améliorer la formation des salariés, l’accès généralisé aux biens et aux services.

    - Tendre vers un projet en faveur du bien de la population. et non l’inverse.

  •  L’écologie 

Il s’agit du pilier le plus connu. Le développement durable est souvent réduit à tort à cette seule dimension environnementale. L’objectif de ce pilier est de bannir les comportements humains qualifiés comme nuisibles pour la planète qu’ils soient à court ou à long terme. Cette détermination fait suite à une déduction simple, vraie, mais souvent oubliée : toute action dangereuse pour la planète le sera aussi un jour pour l’homme. 

On se doute alors que si l’un de ces piliers est atteint, l’activité entière est remise en question : à court terme elle se trouve en danger, à long terme elle court à sa perte.

La finalité du développement durable est donc de trouver un équilibre cohérent entre ces trois piliers afin de maintenir et de faire prospérer, à long terme, une activité quelconque.

 

Pourquoi notre cabinet souhaite-t-il s'inscrire dans la lignée du développement durable ?

 

« Si chaque personne sur Terre atteignait le standard matériel d’un européen, il nous faudrait deux planètes. » Willian Rees, concepteur de l’empreinte écologique.

Notre façon de vivre, de consommer, et de se soigner est rattraper par le caractère fini des ressources de notre planète. L’ensemble de notre équipe tente donc de montrer que même dans des milieux professionnels insoupçonnés, tel que la dentisterie, l’adaptation de nos comportements est possible.

Notre cabinet dentaire souhaite par son initiative :

    - Fournir des soins durables. Privilégier un plan de traitement global. Eviter les soins dents par dents. Soigner le patient dans sa globalité pour des soins pérennes.

   - Diminuer la consommation de soins des patients. En insistant sur la prévention et la maintenance, nous éduquons nos patients à entretenir leur santé buccale. Ainsi moins de soins, moins de médicaments, moins de déchets sont nécessaires.

     - Sensibiliser non patients pour susciter une curiosité et une prise de conscience. 

 

Nos stratégies à l’heure actuelle

 

  • Une volonté de toujours soigner à long terme

On parle de réhabilitation globale, lorsque sont réalisés des soins non pas en fonction d’une dent causale, mais en prenant en compte toutes les dents et leur fonctions. Avoir une vision générale, et traiter la bouche dans son ensemble, est la meilleure façon de garantir des soins de qualité à long terme.

  •  Une organisation particulière de notre agenda :  

Nous planifions étape par étape les soins à effectuer, et nous faisons en sorte de les regrouper dans des rendez-vous de longue durée:

Lorsque une anesthésie est réalisée, le patient est endormi localement pendant plusieurs heures. On exploite alors toute la durée d’action de l’anesthésie. On utilise alors moins de produits anesthésiants ce qui est bénéfique pour le patient comme pour le praticien. On diminue notre impact économique et écologique.

On fait plus de soins en un rendez-vous. On réduit au minimum le nombre de rendez-vous. Cela évite au patient des déplacements à répétitions. Il diminue son impact écologique et économise des frais de transports à répétition.

Trois rendez-vous concentrés en un par exemple, cela divise par trois le nombre de stérilisations d’instruments, encore un intérêt économique et écologique.  

  • 9 praticiens = 9 cabinets en un … qu’est ce que ça veux dire ? 

Un plateau technique de pointe :

L’équipement de départ d’un cabinet dentaire est aujourd’hui beaucoup plus importante qu’il y a trente ans : l’avancée des savoirs technologiques de plus en plus rapide, fait que chaque domaine de soins nécessite désormais un matériel de pointe, bien spécifique, et par conséquent coûteux. La possibilité de répartir le coût d’installation entre praticiens, permet au cabinet de proposer une diversité de prestations : l’implantologie, laboratoire numérique, soins conventionnels etc… 

Une facilité financière d’élargir le plateau technique permet aux praticiens de se spécialiser dans les domaines qui leurs sont cher (chirurgie, endodontie, parodontologie…). On tend alors vers de meilleures formations, de meilleurs diagnostics, des soins modernes  et surtout de meilleur qualités. 

Une réduction de la consommation

Un appareil acheté par le cabinet profite à tous les praticiens : Une radiographie panoramique, un scanner, un générateur à ultra son, un ordinateur etc...En partageant du matériel, on réduit le nombre d’appareils achetés par praticien, et par conséquent, on réduit l’impact écologique du cabinet (sa construction, son acheminement, son recyclage). 

  • Un laboratoire de prothèse interne.

Notre laboratoire de prothèse dentaire travaille en exclusivité pour nos patients. Ce travail de proximité avec nos prothésistes :

    - Renforce la cohésion de l’équipe soignante.

    - Améliore  la communication entre les étapes cliniques et les étapes de laboratoire.

    - Assure à nos patients la provenance de leur prothèse.

    - Réduit l’impact écologique du cabinet en supprimant le transport habituel des prothèses entre les cabinets et les laboratoires.

 

Ce que le cabinet s'engage d'améliorer en matière de développement durable ?

 

  • La numérisation de nos dossiers patients : tenter d’utiliser, et de jeter le moins de papiers possible. Des questionnaires médicaux aux radiographies, l’ensemble des pièces des dossiers patients seront désormais numérisées.
  • Faire baisser l’impact écologique du cabinet :

- Revoir son dispositif d’éclairage : Privilégier la technologie LED moins gourmande en énergie, et plus durable dans le temps.

Contrôler sa consommation d’eau  en installant des réducteurs de pression au niveau des robinets et des chasses d’eau double flux.

- Diminuer le plus possible sa production de déchets (gobelets, serviettes) et être un exemple en matière de tri de déchets.

- Développer davantage une politique de prévention :  Eviter aux patients de tomber malade est déjà une manière de soigner.

- Développer davantage une politique de maintenance : Proposer aux patients un suivi régulier de leur soins dans le cas de grosses réhabilitations. La maintenance est indispensable pour des soins durables à long terme.

Et bien d’autres choses à venir…