La prévention du stress et la gestion de la douleur éventuelle font partie du suivi pré et post implantaire

Conseils post-opératoire

Vous venez de subir une intervention chirurgicale. Nous vous conseillons de suivre quelques règles simples pour favoriser la cicatrisation et diminuer les risques de complications.

La douleur

Prenez un comprimé contre la douleur toutes les 6 heures pendant la première journée, puis en fonction de l’intensité de la douleur. Si ces prescriptions s’avéraient inefficaces, contacter le cabinet dentaire (02.96.33.44.38). Un œdème (gonflement localisé) va se former progressivement et ne se résorbera qu’à partir du troisième jour. Ceci ne doit pas vous inquiéter : appliquez une poche de glace 10 minutes par heure pendant 3 heures. Un peu de coloration sanguine dans la salive pendant une dizaine d’heures n’a absolument rien d’anormal. N’essayer pas d’arrêter un saignement en vous rinçant la bouche. Si le saignement est plus important, veuillez téléphoner à votre praticien. Attention aux zones de la bouche encore engourdies par l’anesthésie, vous pouvez vous mordre facilementVotre température peut être d’environ 38° pendant deux à trois jours suite à l’intervention.

L'hygiène buccale

  • Pendant 10 heures. Ne pas se brosser les dents sur le secteur opéré, mais brossez les autres avec votre brosse à dents habituelle et le dentifrice recommandé par votre praticien 
  • 24 heures post opératoires  : Après le brossage dans les secteurs non opérés, commencez les bains de bouche avec la solution recommandée par votre praticien. Appliquer sur la région opérée, du dentifrice, avec votre doigt ou avec une brosse post opératoire 7/100.
  • 5 jours post opératoires : commencez le brossage de la zone opérée, avec beaucoup de douceur à l’aide d’une brosse post opératoire 7/100 dans un premier temps, avec une brosse chirurgicale 15/100 après l’ablation des sutures.

Après la chirurgie

Même si vous n’avez pas faim, votre organisme a besoin de forces pour aider à la cicatrisation, il faut donc continuer à s’alimenter... avec quelques précautions.

Aussitôt après l’intervention, évitez toute boisson ou aliment chaud pendant 24 heures. Les jours suivants, votre alimentation devra être liquide ou mixte. N’ayez jamais l’estomac vide : votre organisme doit pouvoir puiser dans la nourriture les substances nécessaires à la cicatrisation. Evitez pain et pâtisserie. Les débris de ces aliments sont difficiles à éliminer et leur composition est susceptible de retarder la cicatrisation. Attention aux jus d’orange, de pamplemousse ou de citron. Comme tous les acides, ils sont irritants. Supprimez l’absorption de boissons alcoolisées. Utilisez peu de sel et supprimez le poivre, le vinaigre, le piment et les sauces épicées.

Aliments conseillés : boissons très fraîches et pétillantes, potages tièdes, œufs, jus de légumes, pâtes, fromages, pommes de terre, viandes hachées.... Vous pouvez poursuivre normalement vos activités habituelles, en évitant toutefois les exercices violents.  Une légère fatigue pendant 24 à 72 heures est normale. Une opération chirurgicale est aujourd’hui un acte courant qui ne changera vos habitudes que quelques dizaines heures.


Article rédigé par le praticien le 11/03/2015